Gouvernement : pour une éducation au rabais

Print Friendly, PDF & Email

L’Education nationale n’est certainement pas une des priorités de ce gouvernement avec la suppression de 16000 postes à la rentrée 2011. Or, le nombre d élèves est prévu à la hausse. En même temps, des mesures de restriction sont imposées : suppression des RASED, fusion des écoles notamment en zones rurales, augmentation des effectifs par classe…Sous couvert de réduction des dépenses publiques ce gouvernement UMP creuse profondément et durablement les inégalités. Nous sommes résolument aux côtés des parents d’élèves, des enseignants, dans la lutte contre cette politique désastreuse pour nos enfants et notre pays.

Henry GARINO

Pour le Groupe CRC