La LGV, Toulouse-Narbonne

Print Friendly, PDF & Email

Ce lundi 9 mai à 18 heures, à l’initiative du Pays Carcassonnais, une réunion d’information sur la Ligne à Grand Vitesse (LGV) était organisée à la chambre des Métiers de l’Aude. Cette ligne LGV a pour objectif de réduire les temps de parcours de vingt à trente minutes, selon les tracés qui seront retenus. Il a été évoqué plus de dix scénarios. Les passages sont sur emprise foncière de 3 600 km2 et 336 communes sont concernées. Le coût des études est estimé à 1,3 Millions d’euros, plusieurs cabinets ont été retenus et le débat public devrait se terminer fin 2012, pour un démarrage des travaux fin 2020. La mise en service est prévue entre 2025 et 2030. Cette ligne nouvelle pourrait être mise à quatre voies sur certains tronçons afin, d’augmenter la vitesse et le nombre de trains. Cette ligne nouvelle pourrait passer par une gare nouvelle, à hauteur de Carcassonne, ou passer par la gare historique. Selon les hypothèses retenues, le coût des travaux peut aller de 1,7 à 2,5 Milliards d’euros. Telles sont résumées, les informations transmises par les représentants de RFF, qui n’ont pas du tout intégré la perspective TER à 1 euro et encore moins l’enjeu du fret. Quant aux financements de cette nouvelle ligne et éventuellement d’une gare nouvelle, rien n’a filtré : financement public ou financement public, privé. Le débat ne fait que commencer.