Discours de Josianne Collerais : Présentation de la Charte des Manifestations Littéraires Vendredi 27 mai 2011 – Comédie du Livre

Print Friendly, PDF & Email

Depuis 2004, la politique en faveur du livre et de la lecture publique mise en place par la Région Languedoc-Roussillon s’adresse à tous les acteurs de la chaîne du livre, de l’auteur au lecteur, en passant par l’éditeur, le libraire et le bibliothécaire.

Aux côtés des libraires et des médiathèques, les manifestations littéraires représentent un maillon essentiel de diffusion de la culture du livre sur le territoire régional, et c’est pourquoi 80 d’entre elles sont aidées chaque année par la Région.

De leur qualité dépend l’accès d’un public élargi au livre, à une époque où la notion de rencontre permet de stimuler la lecture et l’envie de nouvelles connaissances.

C’est pourquoi la Région, en partenariat avec l’Etat, a choisi de favoriser un travail collectif, qui a réuni durant plus d’un an tous les acteurs du livre, pour que du terrain même émane la rédaction de cette charte des manifestations littéraires.

Réunis par Languedoc-Roussillon livre et lecture, ces auteurs, éditeurs, libraires, bibliothécaires, mais surtout les organisateurs de manifestations littéraires, ont donc écrit ces 5 principes fondamentaux qui professionnaliseront les événements littéraires, les rendront durables et inscrits dans une logique régionale cohérente.

Ces 5 principes ne vous paraîtront pas révolutionnaires. Ils sont d’ailleurs l’esprit et la lettre d’autres chartes semblables, en Midi-Pyrénées, en Poitou-Charentes ou en Rhône-Alpes. L’idée n’était pas d’élaborer une charte originale, mais bien que les professionnels rédigent entre eux un texte commun, et dont ils auront à cœur d’en appliquer les principes, pour le bénéfice de tous, et bien sûr, du public.

C’est pourquoi cette signature de la charte se déroule entre LR2L et l’association œuvrant pour la Comédie du livre, Cœur de livre. Cette charte n’est pas une institution. C’est un guide de bonnes pratiques qui se signe entre professionnels, gage de son application. Et la Comédie concrétise ces bonnes pratiques : elle est bien un projet culturel, avec des choix artistiques, pour tous les publics, intégrant les maillons de la chaîne du livre, dans une démarche professionnelle.

C’est pourquoi je suis heureuse, en tant que représentante de la Région et personnellement, en tant que public de ses manifestations littéraires, d’avoir pu œuvrer à stimuler la naissance de cette charte, et d’assister à une de ses premières concrétisations, en souhaitant que ce soit le début de nombreuses autres signatures.

Faisant écho à la charte du spectacle vivant signée le 22 avril dernier en présence du Président de notre région, cette charte des manifestations littéraires montre la maturité d’un territoire et de sa collectivité pour favoriser une création et une diffusion artistique de grande qualité, respectant les femmes et les hommes qui œuvrent pour la culture, et le public qui la reçoit.

Dans ce même esprit de partage, tout le monde peut prendre connaissance de cette charte sur Internet. Elle se décline également sous forme d’affiche. Telle une déclaration des droits de l’homme si l’on ose, et qui déclare ainsi l’égalité d’accès de tous au livre et à la littérature. *

La comédie du livre est donc l’écrin rêvé pour cette première signature, qui retentit comme le premier acte d’une longue ère d’événements culturels de qualité professionnelles, et un signal extrêmement positif pour vous tous qui portez la littérature au devant d’un public toujours plus nombreux et varié sur l’ensemble du territoire régional.