Ligne Carcassonne Quillan – Christian BOURQUIN interpelle le Préfet de Région

PrintFriendly and PDF

Considérant qu’il était urgent de mettre la pression sur l’’Etat pour qu’il respecte ses engagements en faveur de la régénération de la ligne Carcassonne Quillan, j’avais demandé au Président de Région Christian BOURQUIN, d’intervenir auprès du Préfet de Région.

Cette intervention a été faite le 7 juillet et elle répond à l’attente de tous les défenseurs de la ligne Carcassonne Quillan et notamment de l’Association ALF (Association pour le maintien et le développement de la ligne ferroviaire Carcassonne Quillan.)

Christian BOURQUIN s’est adressé en ces termes à Monsieur Claude BALAND, Préfet de Région :

«  Monsieur le Préfet, nous avons signé en janvier dernier l’avenant au contrat de projet Etat-Région 2007-2013.

Dans le domaine des transports (axe 9), la régénération des lignes affluentes à l’axe ferroviaire littoral constitue un volet important pour pérenniser les services.

Réseau Ferré de France a transmis à l’Etat ainsi qu’à la Région des projets de convention relatifs aux opérations de régénération des lignes Carcassonne Quillan ainsi que Alès Langogne. Les projets transmis conviennent à la Région, moyennant quelques ajustements de détail.

Je vous remercie de me confirmer que l’Etat sera en mesure de signer ces conventions dans les prochaines semaines pour permettre un engagement des études et une réalisation des travaux au plus tôt.

Comptant sur votre prompte réponse, ………..  »

J’apprends avec satisfaction que le Préfet de Région recevra le Député Maire de Limoux Jean Paul Dupré au sujet de la ligne Carcassonne-Quillan le 13 septembre prochain. Il aura fallu la mobilisation des élus et des populations de la Haute Vallée sous l’impulsion de l’A.L.F. (Association pour le maintien et le développement de la ligne) pour enfin obtenir cette rencontre avec le représentant de l’Etat.A ce titre le Préfet de Région co-signataire du contrat de projet Etat-Région 2007-2013 se doit d’honorer les engagements pris concernant la régénération de la ligne Carcassonne-Quillan. Ce qu’a fait la Collectivité Régionale en inscrivant sa part à hauteur de 3 millions d’euros. A l’Etat et à R.F.F. de s’engager à la même hauteur. Ce qui n’est toujours pas confirmé par l’Etat après la relance faite en ce sens par le Président Christian Bourquin le 7 juillet. Espérons que la rencontre du 13 septembre permettra de débloquer la situation. Il y va de la perénisation de la ligne Carcassonne-Quillan et de la mise en place au printemps 2012 du T.E.R. à 1 euro. D’autant que l’expérience du T.E.R. à 1 euro sur la ligne Nîmes-Le Grau du Roi est une réussite avec 106 440 voyageurs en deux mois soit près de trois fois plus qu’en 2010.Le 1″ septembre doit être le jour du déblocage pour la ligne Carcassonne-Quillan.

Henry Garino
Président du Groupe
Vice-Président