Intervention d’Henry GARINO Pour le Groupe Communiste, Républicain et Citoyen – Session du 30 novembre 2011

Print Friendly, PDF & Email

Comme cela a été dit par Didier Codorniou et vous même Monsieur le Président, les ajustements de cette Décision Modificative d’un montant de 18 M€ n’entraînent que peu de modifications sur les grands équilibres budgétaires.

Ces ajustements, tant au niveau des dépenses que des recettes, confirment les choix du BP 2011 : maîtrise des dépenses, priorité aux compétences obligatoires, maintien globalement des investissements.

Je retiens qu’après cette DM2 les prévisions du taux d’exécution budgétaire des crédits de paiement pourraient atteindre 94 à 95%.

Ce qui permets d’espérer un taux d’exécution de 93 à 94% des dépenses inscrites au BP 2011.

Je me permets de rappeler à nos collègues de droite que quand ils étaient en responsabilité à la Région, les taux d’exécution du budget se traînaient à 57% en 2003 et 58% en 2004.

Dès le vote de notre budget en 2005, ce taux d’exécution est passé à 74% pour dépasser les 90% en 2007 et atteindre maintenant les 94%.

Autrement dit, la majorité régionale présente chaque année des budgets sincères et elle réalise pour l’essentiel ce qu’elle annonce au moment du vote du BP.

Ce qu’il faut également retenir de cette DM2 ce sont les engagements nouveaux notamment pour la modernisation du réseau ferroviaire sur les lignes Carcassonne Quillan et Alès Langogne.

Avec mes collègues élus régionaux de l’Aude, nous ne pouvons que nous réjouir de cette inscription pour engager enfin les travaux de rénovation sur la ligne Carcassonne Quillan en partenariat avec RFF et l’Etat.

Nous aurons ainsi des conditions plus favorables pour lancer au printemps prochain le train à 1€ sur cette ligne.

Il me paraît important de souligner la diminution de l’emprunt d’équilibre qui montre le souci de la majorité de ne pas charger la barque de l’endettement. J’ai vu que le CESR note la gestion prudente de la dette actuelle.

En effet, la Région se situe au 8ème rang des régions françaises avec une capacité de désendettement de moins de 3 années.

Comment ne pas rappeler qu’en 2004 après 18 années de gestion de droite, la Région était la 4ème région la plus endettée.

Avec cette gestion rigoureuse, cohérente et dynamique, la collectivité régionale réinjecte dans l’économie régionale et la vie quotidienne des habitants plus de 80% de son budget : soit 925 M€.

Ce qui représente 356 € par habitant.

On le voit, la collectivité régionale est bien au service de l’économie, des habitants et des territoires.

Le groupe CRC votera cette DM2 parce qu’elle s’inscrit pleinement dans les engagements du Budget Primitif, engagements approuvés en mars 2010 par 54% des électeurs.

Henry Garino
Président du Groupe
Vice-Président

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
wpDiscuz