Un espoir à ne pas décevoir est né avec l’élection de François Hollande

Print Friendly

L’élection de François Hollande est un espoir pour les plus malmenés d’entre nous par la crise et la politique de régression depuis 10 ans.Cette victoire doit être également comprise comme un appel à refuser les divisions et se rassembler sur l’essentiel. Il faut maintenant élire une majorité à l’assemblée nationale. Or,les résultats du 1er comme du 2ème tour rendent nécessaires des discussions à gauche pour éviter l’élection de députés du FN, voire l’absence de celle-ci au 2ème tour dans certaines circonscriptions. Personne n’oublie l’alliance de la droite et du FN en Languedoc-Roussillon

en 1998 et la tentation est forte de la renouveler partout dans le pays.Après l’avertissement des cantonales de 2011 où droite et FN étaient seuls présents au second tour dans de nombreux cantons, j’en ai fait part tant au sein de mon parti qu’auprès du parti socialiste sans être entendu. JL Mélenchon fait aussi cette proposition et je souhaite qu’elle soit prise en compte. Il ne s’agit pas d’un choix tactique. Il s’inscrit dans la volonté de prendre en compte la désespérance qui s’exprime au travers du vote FN et aussi l’appel majoritaire à une autre politique. Une telle dynamique rassembleuse porterait l’espoir de s’attaquer aux injustices, aux inégalités, se doter d’une politique audacieuse pour la jeunesse et réorienter l’Europe.

Jean-Paul BORE
Conseiller Régional

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
wpDiscuz