La droite a miné nos entreprises

Print Friendly

La droite a laissé des mines antipersonnel en plus des méfaits déjà connus. Dans tous les cas, la financiarisation de l’activité est en cause : Pilpa à Carcassonne où la fermeture est brutale malgré une marge brute de 27%. Idem chez Sanofi qui abandonne la recherche, Vitembal, aux Salins du Midi où après avoir pillé le patrimoine et les bénéfices on attaque les acquis salariaux en vue de la vente du groupe. Ces plans de destruction inacceptables autant qu’à PSA, inspirent à la gauche une loi sur les licenciements boursiers et le refus pour la région de tout financement public sans garantie de l’emploi.

La droite a laissé des mines antipersonnel en plus des méfaits déjà connus. Dans tous les cas, la financiarisation de l’activité est en cause : Pilpa à Carcassonne où la fermeture est brutale malgré une marge brute de 27%. Idem chez Sanofi qui abandonne la recherche, Vitembal, aux Salins du Midi où après avoir pillé le

Jean-Paul BORE
Conseiller Régional

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
wpDiscuz