Décision Modificative 2, Intervention d’Henry GARINO Pour le Groupe Communiste, Républicain et Citoyen

PrintFriendly and PDF

Monsieur le Président,

Chères et Chers Collègues,

Les ajustements budgétaires qui nous sont proposés dans le cadre de cette DM 2 n’apportent que des modifications à la marge tout en assurant le maintien des équilibres financiers.

C’est la confirmation de la sincérité des engagements et des inscriptions budgétaires de 2012.

Contrairement à tout ce qui a pu être dit et écrit par nos collègues de l’opposition, il n’y a pas eu d’effet d’annonce lors de la présentation du budget primitif 2012.

Les faits sont là et ils sont têtus. Le taux d’exécution budgétaire ne peut souffrir de la moindre contestation : nous étions en 2011 sur un taux d’exécution de 95%, considéré alors comme historique et nous pouvons aller d’ici la fin de l’année vers un taux encore plus élevé, peut-être 96 ou 97%.

Cela veut dire que quand il est inscrit en crédit de paiement 1€, la presque totalité est consommée en fin d’exercice.

Pour atteindre un tel résultat, il faut une mobilisation extrême de tous les services de la collectivité régionale dont nous saluons le travail et un soutien sans faille des élus.

Je rappelle qu’en 2003, avec une gestion de droite, le taux de réalisation n’était que de 57%.

Sur les dépenses nouvelles, nous n’avons pas de remarques particulières puisqu’elles couvrent des engagements budgétaires sur des dossiers qui ont été votés.

Par contre on peut noter, pour le souligner, que plus de la moitié de ces dépenses vont aux communes rurales et urbaines. Chacun sait ici combien sont énormes les besoins des petites communes qui disposent malheureusement de faibles moyens budgétaires. C’est un problème récurrent.

Enfin, nous pouvons enregistrer avec satisfaction que dans les recettes nouvelles, la collectivité régionale a récupéré près de 17 M€ de fonds structurels européens.

Sachant qu’en matière de recettes notamment fiscales, les leviers de la Région nous laissent de moins en moins de marge, il est important d’aller chercher des recettes nouvelles du côté des partenariats et en particulier de l’Europe.

Il est donc possible d’améliorer les rentrées sur les fonds FEDER et FSE qui s’élèveraient à plus de 30M€. Cela nous permettrait d’améliorer du même coup la capacité d’autofinancement de la Région.

On peut espérer que la réforme annoncée de la gestion des fonds structurels européens par les Régions, nous permettent de les récupérer en totalité et dans de meilleurs délais.

Pour conclure, notre groupe approuve cette décision modificative.

Henry Garino
Président du Groupe
Vice-Président

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
wpDiscuz