Politiques régionales et vécu des associations

PrintFriendly and PDF

Porteur de 3 délégations (jeunesse, handicap et lutte contre les discriminations), JP Boré était au rendez-vous des associations le 13 février pour évaluer la mise en œuvre des politiques régionales. Une rencontre concrète dans une « démarche démocratique » d’écoute, car « la Région dispose de budgets pour soutenir les actions mais aussi pour les initier ».

Observatoire régional de la jeunesse, école de la 2ème chance, Observatoire régional du handicap, formation, apprentissage… le conseille régional égrène les actions qui représentent 210 M€ sur le Md du budget et les projets en cours : pass individualisé de formation, contrat d’avenir (qui ne décolle pas), statut de « pilote de l’orientation » de la Région (acte III de la décentralisation), décentralisation de la formation des personnes en situation de handicap, soutien via l’établissement public foncier régional…

Coté associations, entre manque d’interlocuteurs de proximité et projets bloqués « sans réponse de l’ARS (agence régionale de santé) qui n’a pas produit d’appel à projet depuis 5 ans », collectif créé pour que « trouble mental et souffrance psychique » soient cause nationale en 2014 et problèmes structurels, la situation est difficile. « Le handicap n’est pas une question de budget mais de politique » revendique M. Mercier. Quant aux contrats d’avenir, « les contrats aidés sont toujours un problème, on doit les arrêter brutalement car ça ne suit pas», une autre responsable précise « ces contrats sont des tremplins, pas une promesse d’embauche. Il y a un problème de positionnement ».

Jean-Paul BORE
Conseiller Régional

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
wpDiscuz