La priorité au rail avec le train jaune

Print Friendly

trainjaune1Les transports ferroviaires sont une des compétences majeures de la collectivité régionale. Ils sont devenus une priorité.

En cinq ans, la collectivité régionale a engagé 250 M€ pour renouveler le matériel roulant.

Dans le même temps, l’offre ferroviaire a augmenté de 20%, la fréquentation des TER a progressé de 30% pour atteindre les 22 600 voyageurs / jour grâce à une politique tarifaire attractive.

Le train à 1€ sur plusieurs lignes a permis de multiplier par deux ou par trois la fréquentation. La contribution de la collectivité régionale à la SNCF est passée de 80 M€ à 106 M€.

Cette priorité sur le transport ferroviaire couvre à la fois le maillage ferroviaire pour un territoire solidaire et les réseaux grande vitesse. C’est dans ce cadre que la collectivité régionale doit accorder toute son attention au train jaune classé TER (Train Express Régional.) Comment assurer sa pérennité au moment où on le dit menacé de disparition et où l’on agite la solution privatisation ?

Il n’est pas pensable un seul instant que le train jaune disparaisse du paysage catalan et régional. Il fait partie du patrimoine et assure surtout la liaison ferroviaire avec les habitants du Conflent et de la Cerdagne.

Si les usagers, les syndicats de cheminots, les collectivités territoriales, la SNCF, RFF et l’Etat sont d’accord pour le maintien et le développement du train jaune, il faut sans tarder s’en donner les moyens.

Le Président de la Région Christian Bourquin annonce qu’il va falloir engager 200M€ d’investissements dont la moitié pour les voies et l’autre moitié pour le matériel roulant. De son côté, le syndicat CGT propose un plan dont le coût s’élèverait à 125M€.

Pour sa part, la collectivité régionale a mis depuis 2007 sur le train jaune 31M€. S’agissant de la gestion propre de la ligne, on parle de 4 à 5M€ de déficit.

On le voit, obtenir la pérennité du train jaune va passer par une prise de responsabilité de tous les acteurs et surtout un engagement partagé dans les investissements lourds.

La gestion du train jaune devra pleinement assurer la complémentarité TER et train touristique.

La collectivité régionale doit occuper sa place dans cette action pour la pérennité du train jaune mais elle ne pourra pas l’assurer seule. Il faut impérativement mettre tous les partenaires autour de la table.

Henry Garino
Président du Groupe
Vice-Président

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
wpDiscuz