Gestion du Personnel Henry GARINO répond à l’UMP

PrintFriendly and PDF

personnelSi le ridicule tuait, il y a longtemps que le comité de soutien d’Isabelle CHESA serait six pieds sous terre !

Avant de prendre la plume pour m’attaquer, vous devriez vérifier vos informations ! Sachez, ne vous en déplaise, que je n’ai jamais abandonné l’étiquette communiste. Je suis depuis le 8 février 1962, date du massacre de Charonne, membre du Parti Communiste et depuis mars 2010, Président du Groupe communiste, républicain et citoyen au Conseil régional !

Pour ma déclaration de candidature sur la liste « Tous pour Carcassonne », j’ai réaffirmé mon étiquette communiste. Mettez-vous bien dans la tête que je ne suis pas du genre à tourner la veste au grès des échéances électorales ! Concernant ma responsabilité de Maire Adjoint, en charge des ressources humaines et de la formation, vous dites sans apporter le moindre argument que je suis le plus mauvais adjoint au personnel.

A la différence de la gestion des précédents maires de droite, aucun cadre et agent n’a été mis au placard pour appartenance syndicale ou politique.

Plus de deux cents agents ont obtenu, à leur demande, des changements de postes et de services. J’aurai l’occasion prochainement, avec le Député Maire Jean-Claude PEREZ, de présenter un bilan exhaustif de la gestion du personnel depuis octobre 2009.

Par contre, laissez-moi vous rafraîchir la mémoire sur la gestion passée de la droite !

Il existe deux rapports qui critiquent sévèrement cette gestion. Il s’agit de l’audit organisationnel qui a été réalisé par le Cabinet MLA sur la gestion précédente de l’exécutif Gérard LARRAT et Isabelle CHESA et celui de la Chambre régionale des comptes.

Le premier dit : « le statu quo est impossible » et poursuit « qualité d’accueil du public insuffisante… un organigramme d’ensemble inadapté et inopérant… un pilotage stratégique et opérationnel insuffisant… un déficit de management à tous les niveaux… un climat social à restaurer… une remise à niveau nécessaire (locaux, parc de véhicules à planifier…) etc. »

Le rapport de la Chambre régionale des comptes n’y va pas par quatre chemins, je cite : « – le pilotage : ni stratégie, ni indicateurs… pour la gestion de ce poste fondamental de la section de fonctionnement les outils sont rudimentaires… il n’a pas été arrêté de plan de formation, pas plus de document unique… il n’existe pas de démarche globale d’évaluation, il n’existe pas de fiches de postes ou de fiches métiers préalables aux évaluations… »

Voilà l’état dans lequel nous avons trouvé la gestion du personnel communal et depuis 2010, la Chambre régionale des comptes reconnaît que notre équipe municipale a mis en place les moyens matériels et humains pour une gestion professionnelle des ressources humaines et de la formation.

Avec le bilan à venir, chacune et chacun pourra mesurer le travail accompli et constater qu’il n’y a pas photo entre une gestion de gauche et une gestion de droite du personnel communal.

Henry Garino
Président du Groupe
Vice-Président

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
wpDiscuz