Réactions sur les propos de Madame Driss

Print Friendly, PDF & Email

coup-de-gueule2Je peux comprendre qu’en 2 mois et demi, la nouvelle adjointe au personnel n’a pas pu faire le tour de tous les dossiers concernant la gestion des ressources humaines. Aussi, avant tel ou tel commentaire ou une interview, je me permets de lui conseiller de mieux s’informer auprès des personnes compétentes, soit à la DRH et à la Direction des services techniques ou auprès du DGS.

Par exemple, laisser dire que les employés travaillant au dépôt du « Pin perdu » n’ont jamais vu un élu, relève du mensonge. C’est un des premiers dossiers que j’ai pris en main avec le directeur des services techniques et l’adjoint aux finances. En effet, à notre arrivée en septembre 2009, le dépôt pour le matériel technique (tables, chaises, casitas électriques, etc.) se trouvait sur le site de Saint Jean. La toiture ne protégeait pas tout le matériel de la pluie. Aucune sécurité existait pour protéger ce matériel. Les conditions de travail des employés étaient déplorables. Bref, le choix a été fait de rechercher un nouveau dépôt et il s’est porté sur le « Pin perdu ».
J’y suis donc allé plusieurs fois pour suivre les aménagements pour le stockage, l’éclairage, etc.. J’y suis allé avec le Comité d’hygiène et de sécurité à la suite d’un accident du travail.

Lors d’une visite sur le site, un employé m’a demandé de suivre une formation pour passer le CACES lui permettant de conduire divers engins. Je peux donner les dates de mes visites sur le site et le nom des agents qui m’accompagnaient.

Madame Driss nous dit qu’elle a trouvé des agents en souffrance. Pourtant, le dépôt du « Pain perdu » n’a rien de comparable avec le piteux état de celui de Saint Jean.

Nous avons fait beaucoup pour améliorer les conditions de travail des agents, les lignes budgétaires en témoignent. Tous les syndicats reçus par le DGS avant les élections municipales ont reconnu le travail réalisé par l’administration en général et la DRH en particulier.

Madame Driss nous dit qu’elle ne fera jamais de chasse aux sorcières. Peut-elle nous dire pourquoi elle a mis fin au détachement du Directeur des services de l’éducation, alors que ses compétences sont largement reconnues et qu’il était apprécié du personnel des écoles et des directeurs d’écoles ?

Madame Driss peut-elle nous expliquer pourquoi des agents ayant de la sympathie pour la précédente équipe ont été déplacés ? Peut-elle nous expliquer également pourquoi quelques femmes de ménage des écoles, après deux ou trois ans de présence en mairie, ont vu leur contrat non reconduit ?

J’aurai l’occasion de m’exprimer sur d’autres sujets avec le seul souci de préserver les intérêts du personnel communal dont le rôle est majeur au service de la population.

Henry Garino
Président du Groupe
Vice-Président

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
wpDiscuz