Priorité à l’investissement public

cghfghdhdfhd
PrintFriendly and PDF

croissance_budgetDepuis plusieurs années, la collectivité régionale a bien compris que la sortie de crise passera d’abord par l’investissement. Dans son budget 2014, elle a mis la barre encore plus haut avec une section d’investissement de 540 M€, soit 45, 4% du budget.

Devant 250 chefs d’entreprises, le 15 septembre dernier, le chef de l’Etat a déclaré : « la clef de la reprise, c’est l’investissement. »

Ce n’est donc pas le moment de réduire les dotations aux collectivités qui assurent plus de 70% de l’investissement public. La baisse de 3,7 milliards des dotations en 2015 est inacceptable. Les collectivités doivent pouvoir maintenir le cap des investissements pour répondre notamment à l’appel de la Fédération Régionale des Travaux Publics.

Les grands travaux lancés doivent être poursuivis : ligne ferroviaire grande vitesse, régénération ligne Carcassonne Quillan, lycée neuf à Lézignan et Castelnaudary, grands travaux portuaires et aéroportuaires, gymnase à Carcassonne terrain Delteil, Musée de la Romanité à Narbonne, chantier Aquadomitia, etc.
D’autres chantiers peuvent être ouverts pour soutenir l’économie rurale, l’agriculture et la viticulture, l’activité industrielle et l’économie touristique.

Il s’agit de faire des choix politiques qui priorisent la croissance et l’emploi, la formation et le développement des territoires.

La Région Languedoc-Roussillon a tous les atouts pour avancer et réussir au service des habitants. Elle a toute sa place dans la carte des Régions.

Henry Garino
Président du Groupe
Vice-Président

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
wpDiscuz