REGIONS : LA RECHERCHE DE L’EQUILIBRE

Print Friendly, PDF & Email

carte-regionsLa répartition des services de l’Etat entre les deux régions qui n’en feront plus qu’une au 1er janvier 2016 doit tendre vers l’équilibre des lieux de décisions et des compétences.

Madame Lebranchu Ministre de la décentralisation et de la fonction publique a déclaré le 22 juin à la Préfecture de Région à Montpellier que « l’équilibre était le maître mot ». La répartition annoncée devrait permettre d’avancer vers une gouvernance partagée et solidaire de la grande région. Le Préfet de Région Languedoc-Roussillon, Pierre de Bousquet, disait de son côté  » la préoccupation d’équilibre est légitime ». Dans ce bon équilibre on pouvait espérer que notre région, premier grand vignoble du monde, première région française exportatrice de vin, obtienne la direction de l’agriculture et de la forêt. Cette proposition avait été fortement soutenue par les Présidents des Chambres d’Agriculture aux côtés de Damien Alary le 16 mai lors d’une conférence de Presse. Toute la profession agricole réunie le 20 juillet au sein du Comité Régional de Concertation n’imaginait pas un autre choix que celui de Montpellier comme direction régionale de l’agriculture. D’autres atouts : productions méditerranéennes, économie littorale, Parlement de la mer, recherche agronomique, plaidaient en faveur de ce choix.

En charge de l’agriculture et de la viticulture je regrette que cette proposition portée par notre région et toute la profession
agricole n’est pas été retenue dans cette répartition. Aussi je souhaite vivement que le pôle viticole soit localisé à Montpellier.

Henry Garino
Président du Groupe
Vice-Président

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
wpDiscuz