Construire les mobilisations et les alliances pour mener une politique de gauche…

Print Friendly, PDF & Email

Intense discussion ce vendredi 20 octobre, à Conques, entre les amis du Réseau Citoyen pour l’Emancipation Humaine après deux campagnes électorales (Présidentielles et Législatives) et les résultats que l’on connait, et après 4 mois du gouvernement Macron. Les critiques ont fusé contre les atteintes aux libertés, aux droits du Travail et des travailleurs, des jeunes et des retraités, aux attaques contre les Services publics et la Sécurité sociale, contre l’emploi pérenne… Les énormes cadeaux consentis aux plus riches, la suppression de l’ISF et le budget 2018 construit au détriment de l’immense majorité des citoyens ont été stigmatisés, tout comme les médias aux ordres, l’information aseptisée et tronquée, la mise au pas de la représentation nationale par le truchement des ordonnances et un discours officiel complètement déconnecté des réalités de notre pays et des problèmes quotidiens de ses habitants.
La discussion a ensuite porté sur les forces politiques, syndicales, associatives sur lesquelles s’appuyer pour construire une véritable politique de gauche au service de tous les citoyens et chacun a convenu que le chantier était très complexe… Cependant, les actions syndicales en cours depuis quelques semaines contre la politique menée par Macron et la droite, les reculs imposés au gouvernement par les dockers et les transports routiers, le mécontentement croissant dans les services publics (Education, Santé…), la colère des collectivités territoriales étranglées par la baisse drastique de leurs dotations sont autant de ferments qui peuvent laisser espérer, à terme, une action collective et unitaire pour s’opposer au coup d’état social en cours et proposer à nos compatriotes une alternative de gauche démocratique, écologique et répondant aux besoins et souhaits du plus grand nombre.
Un échange particulier a concerné la France Insoumise et Jean Luc Mélenchon, les attaques incessantes dont ils sont l’objet, la place qu’ils prennent dans l’opposition à la politique de Macron mais aussi les convergences de vues entre le programme qu’ils portent et les idées défendues par le Réseau citoyen, certains demandant plus d’information à leur sujet et plus d’échanges ou de contacts.
Le Réseau Citoyen entend prendre toute sa place dans cette construction en œuvrant à la mise en commun des attentes, en facilitant les rencontres, les échanges, en se saisissant des problématiques les plus sensibles et urgentes, en développant les actions pour surmonter l’obstacle des médias, en travaillant à la mise en commun des revendications et à l’unité d’action de toutes les forces qui affichent une volonté de changement.
Dans cet esprit, il proposera à tous ses amis et camarades, et largement au-delà, dans les semaines à venir, d’échanger et de construire afin de stopper cette politique de casse au service du Medef et de ses sbires. Dans le même temps, il prendra les initiatives nécessaires pour élargir son action à toujours plus de militants et s’adressera sans exclusive à des associations et organisations amies pour agir dans le même sens et construire du commun dans l’intérêt de tous.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
wpDiscuz